SUITE ET FIN

Hé oui, je suis bien entourée, mes animaux me permettent d'avoir l'esprit occupé à autre chose qu'à mes souvenirs, ils me permettent " d'oublier " si toutefois c'est possible, ne serait ce qu'un moment.

Donc je vais finir cette série avec leurs caractères, qui dénotent parfois 

Mabrouk était un chien très proche de moi, mais trop, pour le coup on ne pouvait pas s'approcher et en tout cas pas vite, ni faire de gestes brusques sous peine de se faire pincer. Bon ça va dans sa vie je n'ai eu qu'un problème de morsure.

Rhapsodie, elle était une belle persanne écaille de tortue, indépendante, elle ne pouvait s'empêcher de se faire la malle, heureusement qu'elle était stérilisée la belle, et c'est toujours Mabrouk qui allait la chercher quand elle n'était pas rentrée le soir.

Syracuse, persan blanc était d'un calme olympien, câlin juste quand il le voulait lui.

Boyard, lui, c'est le meneur, il faut toujours qu'il soit devant, il est dominant pour ses congénères à 4 pattes, mais à la maison c'est Fanette qui commande et elle entend bien faire régner l'ordre. Pour le coup c'est un chien gentil et très calme (tout l'opposé de sa maîtresse)

Boléro lui est un persan indépendant mais qui aime me suivre dans la maison, pour le coup quand je vais me coucher il me précède.

Diégo, mon norvégien, très introverti mais il se soigne. J'ai eu un mal de chien à le faire s'adapter au  Boxer de mon fils et à mon Boyard, et maintenant tout ce petit monde s'entend bien et dort même quelquefois ensemble

Elliot deuxième norvégien, était lui aussi fugueur, mais comme il était gourmand je n'avais jamais vraiment de mal à le choper, certains d'entre vous doivent se souvenir d'anecdotes de Fanette dans les orties par exemple, ou d'un trou dans la jambe qui a duré des mois, tout ça pour ne pas qu'il se barre. Tout compte fait, un jour, il m'a faussé compagnie d'un autre côté et s'est retrouvé bouffé par les chiens (petits croisés de basset et je ne sais quoi) de mes voisins

Gospel mon gouttière, une petite canaille toujours prêt à faire une ânerie, qui guette lui aussi les portes ouvertes, mais qui n'arrive jamais à passer au delà de la maison, ça n'empêche que je le course quand il m'échappe. 

Et Harpège, chanteur dans l'âme, mais il chante des chansons d'amour, super câlin en réclamant à l'occasion et lui aussi à l'affût des portes ouvertes. 

Heureusement la chatterie est là pour les laisser dehors quand ils le veulent

Voilà je vous fiche la paix avec mon petit monde animal dont aucun n'est méchant. D'ailleurs je ne pourrais pas avoir d'animaux méchants avec toutes ces allées-venues chez moi 

Animaux caractères

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !